Adiós Fidel

semper-fidel

Celui qui ne se sent pas offensé par l’offense faite à d’autres hommes, celui qui ne ressent pas sur sa joue la brûlure du soufflet appliqué sur une autre joue, quelle qu’en soit la couleur, n’est pas digne du nom d’homme.

La grandeur des chefs n’est pas dans leur personne, mais dans la mesure où ils servent la grandeur de leur peuple

On ne meurt pas vraiment quand on a bien accompli l’œuvre de sa vie

La mort est une victoire et quand on a bien vécu, le cercueil est un char de triomphe

José Marti

adios-fidel

Lire 

Le Fidel Castro que j’ai connu par Ignacio Ramonet

Un ami est mort à Cuba par Viktor Dedaj

Fidel Castro, éternel héros des déshérités  par Salim Lamrani

El último discurso de Fidel
que algunos quisieran
,
por Koldo Campos Sagaseta

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s