“Nous sommes dans un pays libre et ce pays libre, c’est le cinéma” : Jeanne Moreau, la rayonnante

par FG, 31/7/2017

Cette dernière semaine de juillet a commencé par une triste nouvelle : Jeanne Moreau n’est plus. Sa femme de ménage l’a retrouvée sans vie ce matin. Elle avait 89 ans. Avec elle disparaît une autre icône de notre jeunesse. Heureusement, ses films sont là.

Jeanne Moreau aura été sans doute l’actrice qui aura eu la carrière la plus longue : 68 ans, de quoi donner le vertige. Plus qu’une carrière, on pourrait parler d’une très longue histoire d’amour. Elle a joué avec les plus grands cinéastes, de Louis Malle et François Truffaut à Orson Welles et Joseph Losey, en passant par Godard, Blier, Wim Wenders et Theo Angelopoulos. Au départ, elle est actrice de théâtre, passant du légendaire TNP de Jean Vilar, en Avignon d’après-guerre, à la Comédie-Française. C’est seulement avec son 17ème film qu’elle accède au statut de star : l’inoubliable Ascenseur pour l’échafaud (1957), de Louis Malle, célèbre pour sa bande musicale, improvisée par Miles Davis sur les images tournées. L’année suivante, avec Les Amants, du même Louis Malle, c’est le scandale : Jeanne Moreau y fait l’amour avec Jean-Marc Bory dans une scène à l’époque considérée comme osée, alors qu’on ne voit qu’un bout de ses seins et surtout son collier de trois rangées de perles. Jules et Jim, de François Truffaut, en 1962, et Viva Maria, de Louis Malle (1965), deviennent très vite des films-cultes, le premier grâce à la chanson Le Tourbillon, de Rezvani, que Jeanne interprète, le second, pour le duo d’anthologie interprété avec Brigitte Bardot, Ah ! les petites femmes de Paris, Paris, Paris.

Jeanne Moreau guy gilles
Jeanne Moreau dans « Saint, poète et martyr ». Photo de Guy Gilles, 1974

Jeanne Moreau, c’était en premier lieu une voix, avant d’être le corps qu’elle n’aimait pas. Elle avait dit, dans émission de France-Culture de 1983 : “Oh non je n’ai jamais travaillé ma voix. Ma voix elle est moi. D’ailleurs il paraît qu’elle change beaucoup. Quand je suis dépressive, ou contrariée, ou en colère, mes amis le reconnaissent tout de suite au téléphone. Elle n’est pas travaillée. […] On dit que les yeux sont les miroirs de l’âme mais la voix c’est le reflet des émotions. Et là aussi si vous êtes conscient c’est foutu. Vous avez des voix fabriquées qui ne communiquent rien du tout. Moi je suis frappée par les hommes politiques à la télévision. Un acteur ferait ce que certains hommes politiques font à la télévision, mais il serait viré, il ne travaillerait jamais c’est épouvantable. La sincérité, ça passe, le mensonge n’est pas victorieux.” Alors qu’elle était grave quand elle parlait, elle était tout simplement cristalline quand elle chantait.

En second lieu, c’était un regard. Ce regard qui, avec sa manière de bouger, disait à la fois sa liberté, sa distance réflexive et sa capacité de passion.

Jeanne Moreau jules et jim
Avec la célèbre casquette de Jules et Jim

Au Japon, Jeanne aurait été de son vivant sacrée  “Trésor national vivant”. Mais on ignore ce genre d’hommages dans la vieille Europe. Elle aura pourtant donné au monde la plus forte image de

“la” femme française, ni blonde ni bête, mais intelligente, passionnée et indépendante. Elle avait accouché de son fils unique le lendemain de son mariage à 20 ans, mais, avait-elle dit, “je ne suis pas faite pour faire des enfants, mais j’aime beaucoup ceux des autres. Je suis d’avantage grand-mère que mère”. Une grand-mère qui continuera longtemps à nous faire rêver.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s