2017, année trumpienne, ou : quand les bouffons deviennent rois

par FG, 31/12/2017

Español 2017, año trumpiano, o: cuando los bufones se convierten en reyes

Dans l’Europe encore jeune des temps lointains du Moyen-Âge, le bouffon du roi était la figure institutionnalisée du contre-pouvoir, à laquelle toute moquerie contre le souverain était permise (du moins en théorie). Dans la vieille Europe du XXIème siècle, comme dans son avatar des « Amériques », les bouffons deviennent rois.

Le roi des bouffons couronnés aura été évidemment Donald Trump, l’homme qui gère la Maison-Blanche comme un casino de Las Vegas. Tout en lui, à commencer par son invraisemblable nom, semble avoir été inventé par un Walt Disney sous l’effet de LSD . On pourrait presque croire ceux qui, aux USA, affirment de manière tonitruante qu’il a été élu grâce aux obscures manœuvres du Kremlin. Mais l’ « Amérique » est capable de tout pour redevenir « grande » (ce qu’elle ne redeviendra jamais) et n’a pas besoin de Poutine pour continuer sa course folle dans le mur.

Trump_camioneros

Le Roi des Bouffons a, en moins d’un an, creusé la tombe de l’Empire plus profondément que tous les terroristes du monde réunis. On pourra lui adresser l’apostrophe « Bien creusé, vieille taupe », lancée, selon Marx, par l’Europe à la « révolution » -le coup d’État du 2 décembre 1851 – de l’aventurier devenu Napoléon III, dont la prise de pouvoir provoqua « le morne désespoir, l’effroyable sentiment de découragement et d’humiliation qui oppresse la poitrine de la France et entrave sa respiration. Elle se sent comme déshonorée ». L’état d’esprit qui règne aujourd’hui aux USA n’est pas différent.

Les bouffons font rire le peuple pendant leurs campagnes électorales. Une fois élus, ils le font pleurer. Ils se présentent comme les candidats anti-système pour ramasser les voix. Une fois au pouvoir, ils s’avèrent n’être que des pantins aux ordres de ce même système. Donc, un seul conseil aux citoyens des quatre coins de la planète qui auront à voter en 2018 : méfiez-vous des candidats qui vous font rire et choisissez plutôt ceux qui vous arrachent une larme, s’il y en a.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s