Lula et le combat pour la démocratie au Brésil

English Português

Ville de Curitiba, Paraná, Brésil- L’ancien Président Luis Inácio Lula da Silva est emprisonné dans le bâtiment de la Police Fédérale.  Sa détention est arbitraire et injuste.   En octobre,  les   Brésiliens    vont  élire   leur  prochain président. Tous les sondages indiquent que Lula gagnerait cette épreuve haut la main ; il recueille deux fois plus d’intentions de vote que son plus proche concurrent. Son arrestation et sa détention  semblent être une tentative pour empêcher sa candidature à la présidentielle.

Devant la  prison,  une multitude a établi un campement. Ce campement a été baptisé du nom de  Marisa Leticia, en l’honneur de l’épouse de Lula, morte l’année dernière. Tout le travail est réparti parmi les occupants du campement.  Ils  distribuent la nourriture, nettoient, organisent des activités culturelles, tiennent des débats politiques et assurent la sécurité. Tous les matins et tous les soirs, ils scandent, d’une voix forte et claire, « Bonjour Président Lula ! » et « Bonne nuit Président Lula ! ». Ils sont là comme des sentinelles contre l’étouffement de leur démocratie.

Entre le  campement  et la  prison, il y a un fossé.  Le premier représente la démocratie, la seconde, un coup d’État.

Télécharger le dossier

https://i1.wp.com/tlaxcala-int.org/upload/gal_18663.jpg

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s