11 Novembre : le triomphe de l’amnésie

Ainsi donc, en ce dimanche 11 novembre 2018, 80 chefs d’État et de gouvernement, invités par Emmanuel Macron, vont célébrer la fin de la Grande Guerre de 14-18 aux pieds de l’Arc de Triomphe à Paris. Parmi les absents à la cérémonie, les descendants de tirailleurs sénégalais qui n’ont pas obtenu de visa, pour cause de « risque migratoire ». Il y aura d’autres absents à cette cérémonie : les peuples martyrs de la Grande Boucherie qui lança le XXème siècle et son cortège d’horreurs – guerres, massacres, génocides, épidémies. On dit généralement que la Première Guerre mondiale fit environ 19 millions de morts. On oublie la pandémie de grippe qui suivit immédiatement la guerre et fit entre 50 et 100 millions de morts, avant tout des jeunes adultes, de la Chine et de l’Inde aux USA en passant par l’Europe. Et on a bien sûr oublié les milliers de soldats fusillés par leurs propres frères d’armes, sur ordre de leurs commandants, à commencer par le « grand soldat », Philippe Pétain, dont le nom seul résume toute l’infamie française. Les mille soldats de l’Empire français « fusillés pour l’exemple », les milliers de soldats de l’Empire britannique, de l’Empire allemand, de l’Empire austro-hongrois, de l’Empire russe, de l’Empire ottoman, du Royaume d’Italie qui subirent le même sort pour avoir refusé de se battre, sont les seuls vrais héros de cette sale histoire. Consacrons-leur une minute de silence.

►Lire et voir plus sur le même thème

Deutsch  English  Español  Italiano  Português/Galego
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s