Algérie, 1er Novembre 1954 : on les appelait des terroristes

Le 1er Novembre 1954, une poignée d’Algériens, militants de l’indépendance et presque tous anciens combattants de l’armée française, déclenchent la lutte armée. Ce qui les a décidés à passer à l’action a été la défaite de l’armée coloniale à Dien Bien Phu, le 7 mai 1954. La réaction unanime de la France coloniale officielle, c’est…