Hiroshima : un crime qui paie encore, mais gare au jugement de l’histoire

par Diana Johnstone, 5/8/2016 Original: Hiroshima: the Crime That Keeps on Paying, But Beware the Reckoning Lors de sa visite à Hiroshima en mai dernier, Obama n’a pas, comme certains l’avaient vainement espéré, présenté des excuses pour le bombardement atomique de la ville, le 6 août 1945. Au lieu de cela, il a prononcé un…