9 jours en automne : la Tunisie a fait son cinéma Tapis rouge, pluie de prix et interrogations pour les 50 ans des Journées cinématographiques de Carthage

par FG, 8/11/2016 Maintenant que les JCC (prononcer « jicécé ») sont finies, on peut en parler tranquillement et essayer de réfléchir. Oubliés le stress de la chasse aux billets, l’ennui mortel des heures tuées à faire la queue, les déceptions des rendez-vous et des avions ratés, l’énervement du à la cacophonie des téléphones intelligents chinois parasitant…